Fonction Publique : Aimé Boji dénonce près de 50 mille doublons sur le fichier de paie (Conseil des ministres)

Au cours de la 27ème réunion du Conseil des ministres présidé par le premier ministre, Sama Lukonde ce vendredi 05 novembre 2021 à Kinshasa, la problématique du fichier paie des fonctionnaires et agents était un des points culminants abordé.

Le ministre d’État, ministre du Budget, Aimé Boji Sangara, a indiqué que le contrôle initié par le Service Informatique du Secrétariat Général au Budget, sur un champ limité, atteste l’existence de 49 591 cas de doublons sur noms, post-noms, matricules, d’un impact de 4,3 milliards de CDF;

– de 357 cas de doublons parfaits, d’un impact de 75,7 millions de CDF ;

– de 14 cas de doublons malicieux, d’un impact de 4 millions de CDF.

Le total de ce manque à gagner est évalué à 4.379.700.000 CDF, soit 2.189. 850 USD, nécessite, selon le ministre d’État Boji, impérativement un audit du système actuel de prise en charge de la paie des agents et fonctionnaires de l’État provenant d’un contrat signé il y a sept ans, soit en 2013 avec un prestataire privé.

Cependant, a constaté le ministre d’État, ministre du Budget, ledit contrat n’a pas suivi la procédure prévue par la Loi relative aux Marchés Publics.

“Plusieurs clauses de ce contrat sont délibérément violées dans la pratique. Le ministre du Budget a proposé de commettre un Cabinet d’audit de renom sur le dossier avant d’arrêter les mesures d’assainissement à soumettre à la sanction du Gouvernement, et ce, en usant de la procédure légale de passation de marché la plus rapide”, renseigne le compte rendu de la vingt-septième réunion du conseil des ministres.

Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ce dossier.

Source : nzadinews.net

Explorer d'autres catégories

Explorer d'autres classes