Lancement des travaux sur l’élaboration de la stratégie nationale pour la traçabilité́ des produits congolais et des échanges commerciaux par la technologie Codes-à-barres (SNT- CAB)

Une nouvelle étape franchie dans le processus de transformation numérique, vision du Chef de l’État Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, piloté par le Ministre du Numérique SEM KOLONGELE EBERANDE.

lundi 18 avril 2022, l’hôtel ROTANA de Kinshasa lieu choisi pour le  lancement des travaux d’élaboration de la stratégie nationale pour assurer la traçabilité des produits congolais et des échanges commerciaux par la technologie codes-à-barres, par SE Madame Eve Bazaiba, VPM Ministre de l’Environnement et Développement Durable.

On se souviendra qu’en novembre 2021, la RDC via le Ministère du Numérique, a demandé et obtenu de l’International Barcodes Network – IBN le code « 605 » comme préfixe de tous les produits « Made in RDC » et autres documents officiels. Les trois jours de ces travaux ont pour objectif de définir le processus de son implémentation dans tous les domaines auxquels cette technologie peut s’appliquer.

A l’instar du 243 pour la téléphonie, du Registre .CD pour Internet, avec le « 605 », le pays peut désormais valoriser ses énormes productions dans le domaine agricole, brassicole, manufacturé, alimentaire, pharmaceutique ; les produits forestiers ligneux (bois) et non ligneux (café, cacao, ….), les produits miniers, les documents officiels, les œuvres d’art, les œuvres musicales et l’industrie cinématographique ainsi que tant d’autres que notre pays produit et exporte.

 

Les avantages de s’aligner sur cette technologie de politique du commerce international sont multiples. Elle permet au pays de se doter d’un instrument important susceptible d’octroyer à chaque produit en RDC une identité unique qui lui permet notamment de se distinguer d’autres produits, et ainsi éviter la fraude, la contrefaçon et la piraterie. Ces maux sont à l’origine des manques à gagner importants pour les entreprises qui investissent dans l’innovation. Elle permet aussi d’assurer la sécurité, la traçabilité et la valorisation de notre production tant au niveau national qu’international.

« Tout en participant à l’assainissement du climat des affaires, cet outil numérique permettra à notre pays de retrouver une place de choix dans les statistiques mondiales des produits exportés et créera un environnement favorable en la confiance à l’économie numérique », a soutenu le Pr. Dr. Désiré-Cashmir Kongele Eberande, le patron congolais du numérique.

Après ces trois jours d’atelier, la RDC se dotera pour la première fois de son histoire d’une stratégie nationale pour la traçabilité́ des produits congolais et des échanges commerciaux par la technologie Codes-à-barres.

Pour les observateurs avisés « cette technologie jouera clairement le rôle de gamechanger dans de nombreux aspects au menu desquels, la contrefaçon. D’un autre côté, il sera difficile pour ceux sous-évaluant leurs productions réelles dans le but d’échapper au fisc de s’en tirer à bon compte.

Et que dire de la falsification des documents. Au-delà d’une charte graphique désormais uniformisée, l’intégration du code-barres national sécurisera les documents (imprimés de valeur, documents d’accès, documents administratifs, etc.) »

Explorer d'autres catégories

Explorer d'autres classes