Minetat-Budget :Aimé Boji, lance les travaux de révisitation du Cadre et des structures organiques de l’Administration du Ministère du Budget

Ayant pour rôle d’assurer la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière budgétaire, le Ministère du Budget doit se munir d’une administration efficace qui cadre avec sa mission.

A la tête de ce portefeuille, comme il avait annoncé lors de la prise de ses fonctions “Le Gouvernement des Warriors ne peut réussir que si nous avons une administration des Warriors”, Aimé Boji Sangara, se bat Bec et ongles pour concrétiser cette ambition et celà conformément à la vision du Président de la République ,Félix Tshisekedi, qui vise de faire de la Republique Démocratique du Congo, un Etat moderne et prospère, grâce à la réforme et à la modernisation de l’Administration Publique.

                                                   

C’est dans cette optique qu’il a lancé ce lundi 07 février à la Salle des conférences de CARITAS CONGO dans la commune de la Gombe, les travaux de révisitation du Cadre et des structures organiques de l’Administration du Ministère du Budget.

Dans son discours d’ouverture, le Minetat Boji, a laissé entendre que l’objectif de ces assises est de Consolider l’élan du Développement de l’Administration du Budget, afin de lui permettre de mieux assurer la mission qui lui revient en tant qu’instrument de conception, d’élaboration, d’exécution et de suivi-évaluation de la politique gouvernementale, dans une gestion financière basée sur les résultats.

En outre, le gestionnaire quotidien du trésor public de l’État Congolais, a rappelé que cette revisitation du cadre et des structures organiques de l’Administration du Budget, procède de la lettre et de l’esprit de la loi 13 juillet 2011, relative aux finances publiques( L’OFIP )qui prône;

                                                   

– l’organisation, en un seul texte, des lois de finances, des budgets des provinces et des entités territoriales decentralisées ;

– la budgétisation fondée sur une logique des résultats au moyen de budgets-programmes ;
– l’approche budgétaire pluriannuelle ;

– la prise en compte des principes de la libre administration des provinces et de la décentralisation ;
– la redéfinition des budgets annexes et l’instauration des comptes spéciaux ;

– et enfin l’unité de caisse et l’unité de trésorerie.

En définitive, Aimé Boji Sangara ,reste convaincu que la revisitation du cadre et des structures organiques de l’administration du Budget, permettra à ce Ministère de mieux assurer sa mission, en procédant à la migration du Budget des Moyens vers le Budget-Programme.

Par Lumière MAZONGELO

Explorer d'autres catégories

Explorer d'autres classes